Page d'accueilContactez nousEnglish 
 
Biographie
Alma
Sénat
Discours
Galerie de photos
Liens

        

 

DÉCLARATIONS DE SÉNATEURS

LE JOUR DE LA VICTOIRE EN EUROPE

LE SOIXANTIÈME ANNIVERSAIRE
le 5 mai, 2005

L'honorable W. David Angus : Honorables sénateurs, comme nous le savons tous, le 8 mai est le 60e anniversaire de la victoire en Europe du Canada et de nos alliés. Aujourd'hui, dans beaucoup d'endroits du monde, des cérémonies ont eu lieu et des gens se souviennent, comme le sénateur Banks l'a si bien dit. Il est difficile pour nous d'imaginer ce qu'ont éprouvé tous ces hommes et toutes ces femmes qui ont eu l'occasion de ressentir l'émotion de la fin de la guerre en Europe et de la célébrer en personne. Ces jeunes hommes et jeunes femmes du Canada avaient laissé leur foyer et leur famille pour défendre les merveilleuses valeurs fondamentales que nous chérissons tous.

Nos militaires ne sont pas allés à la guerre pour obtenir du pouvoir, de l'influence ou des territoires. Nos soldats sont allés outre-mer pour une raison complètement différente. Les Canadiens ont participé à la Seconde Guerre mondiale pour empêcher des nations belliqueuses et mal avisées de miner les fondements de notre style de vie, en l'occurrence la liberté, la justice et la paix. Ces soldats venaient d'un peut partout au Canada et de toutes les couches sociales. Parmi eux se trouvaient des enseignants, des agriculteurs, des musiciens, des hommes d'affaires et des professionnels, pour ne mentionner que quelques-unes des activités qu'exerçaient nos vaillants soldats. En dépit de leurs antécédents différents, ces Canadiens se sont serré les coudes dans l'adversité. Ils ont risqué leur vie outre-mer parce qu'ils partageaient un but commun — le maintien de la liberté, de la justice et de la paix.

C'est le 8 mai 1945 que la guerre a pris fin en Europe. Après plusieurs années de persévérance et de sacrifices, les vaillantes forces alliées avaient enfin gagné la guerre. Les hostilités étaient terminées et les alliés étaient victorieux. La guerre était finie et ces hommes et ces femmes qui avaient si honorablement servi la nation pouvaient rentrer chez eux et célébrer la victoire avec leurs proches et leurs concitoyens canadiens.

Soixante ans plus tard, en 2005, nous célébrons encore cette remarquable victoire et nous espérons que, dans 60 ans d'ici, nous ferons encore de même avec autant si ce n'est davantage d'enthousiasme. Aujourd'hui, certains soutiennent que nous tenons la liberté pour acquis. Comme la liberté fait partie de notre quotidien, les gens ont peut-être tendance à oublier que sans la bravoure et de l'héroïsme de nos soldats au cours de la Seconde Guerre mondiale, nous ne jouirions pas aujourd'hui des libertés fondamentales que nous avons. Nous nous enorgueillissons du fait que les Canadiens continuent, dans les missions du Canada à l'étranger, à défendre ces libertés qui nous tiennent à coeur.

Honorables sénateurs, n'oublions jamais ceux qui ont si bravement défendu nos valeurs sur les champs de bataille européens et ceux qui continuent la noble quête de liberté, de justice et de paix

 

 


© Copyright Senator W. David Angus 2004
Sénat du Canada